A 16 ans, elle est enterrée vivante par son père et son grand-père... parce qu'elle parlait aux hommes

Publié le par Denis-Zodo

 Elle était portée disparue depuis 40 jours.

La police a retrouvé son cadavre dans le jardin familial à Kahta, dans le sud-est de la Turquie.

Medine se trouvait dans une fosse recouverte d'un dallage en béton.

L'adolescente était ligotée.

Les résultats de l'autopsie de la jeune fille sont terribles.

Quand elle a été enterrée dans cette fosse, Medine était vivante et en position assise.

Les médecins légistes ont trouvé de la terre dans ses poumons et son estomac.

Medine  a été enterrée vivante par son père et son grand-père parce qu'elle parlait aux hommes.

Les deux hommes ont avoué les faits.

Ce "crime d'honneur" provoque la colère et la mobilisation en Turquie des associations de femmes.

Un crime qui n'a été condamné par aucun des principaux acteurs politiques de Turquie... et qui n'a pas fait la Une de la presse.

Pour ce crime, le père et le grand-père risquent la prison à vie, précise La Dépêche.

Le meurtre de Medine s'ajoute à celui de près de 300 femmes tuées depuis 2001 en Turquie, dans des crimes terribles, commis  pour "laver l'honneur" d'une famille.

Source :Lepost.fr

 

 

 

Publié dans société

Commenter cet article