Johnny Hallyday a quitté l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles

Publié le par Denis-Zodo

Johnny Hallyday a quitté mercredi l'hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles, où il avait été admis le 7 décembre, et ses médecins ont jugé que son état de santé s'était amélioré, annonce son service de presse.

Le chanteur, âgé de 66 ans, passera, à en croire l’Agence Reuters, les fêtes de Noël avec sa femme et ses deux filles dans sa maison de Los Angeles.

Il suivra un traitement et bénéficiera d'une assistance médicale, précise le service de presse dans un communiqué.

Johnny Hallyday, qui a été opéré l'été dernier d'un cancer du côlon présenté comme bénin, a été opéré à Los Angeles des séquelles d'une opération visant à soigner une hernie discale, fin novembre à Paris.

Il a dû être un temps placé en coma artificiel à l'hôpital Cedars-Sinaï, devant lequel une foule de journalistes français a tenté pendant plusieurs jours d'obtenir des informations.

Tous les concerts de la fin de sa tournée "Tour 66", qui devaient avoir lieu du 8 janvier au 13 février ont été annulés.

"Tour 66" était présentée comme la dernière tournée d'une carrière commencée au tout début des années 1960.

Le préjudice lié à l'annulation a été estimé entre sept et dix millions d'euros par la société de production du chanteur.

Le docteur François Zuccarrelli, un des experts mandatés par les assureurs de Johnny Hallyday, a assuré qu'il pourrait à nouveau chanter un jour.

 

"MASSACRE"

 

Le producteur du chanteur a mis en cause le médecin français qui l'avait opéré en novembre, le jugeant responsable des complications médicales observées aux Etats-Unis.

"On me dit que l'opération était un massacre", avait déclaré Jean-Claude Camus, contre lequel le chirurgien en question a annoncé son intention de porter plainte en diffamation.

"Les Américains ont constaté qu'il y avait des séquelles et des choses pas du tout normales", avait ajouté le producteur, selon qui l'infection "était en train d'attaquer sa moelle".

Il a notamment été reproché au chirurgien Stéphane Delajoux, surnommé le "neurochirurgien des stars", de ne pas avoir posé de drain après l'opération. Le drainage doit faciliter l'évacuation des impuretés.

Le "Tour 66", allusion à la célèbre route 66 qui traverse les Etats-Unis et à l'âge de l'artiste, avait commencé en mai dernier et marquait une pause depuis la fin novembre, ce qui avait permis à Johnny Hallyday de se faire opérer de la hanche.

Elle devait reprendre après les fêtes de fin d'année pour une vingtaine de dates dans toute la France, dont quatre concerts ultimes au Palais omnisports de Bercy, à Paris.

 

 

Publié dans culture

Commenter cet article