Comment internet a influencé les médias classiques et le comportement des consommateurs

Publié le par Denis-Zodo

 

Depuis quelque temps, les médias numériques ont provoqué des chamboulements au niveau du quotidien des consommateurs. Fort de son caractère cognitif, chaque individu consomme concomitamment de l’aire mais aussi de l’information. Entre le besoin et la création du besoin, les médias sont devenus incontournables.

Résultat de recherche d'images pour "photo facebook"De l’influence des médias numériques sur les médias traditionnels

C’est une vérité de lapalissade. Le numérique est l’un des facteurs puissant de la transformation actuelle des médias. Il a beaucoup influencé le comportement des consommateurs. Si certains journaux traditionnels résistent encore à cette monté des médias numériques en occident, ce n’est malheureusement pas le cas dans les pays du sud (Afrique) où les journaux traditionnels rencontrent d’énormes difficultés. Notamment celle de la vente. En revanche, dans certains pays comme le Canada, on se surprend toutefois de constater que c'est d'abord l'opinion des médias traditionnels qui continue de façonner les décisions d'achat des Canadiens, malgré le fulgurant essor que connaissent les médias sociaux. Evidemment, cette nouvelle situation pose le problème de la survie des journaux dits traditionnels. Autre question que l’on serait tenté de se poser est de savoir comment  la télé fait face à la révolution numérique ? Il est indéniable que l’émergence de l’internet a redéfini la méthode du travail et de diffusion de tous les médias, y compris la télévision. Cette dernière a fait de l’internet un support aidant à protéger sa part du marché, étant donné qu’on assiste à une fragmentation en termes d’audiences. Conséquence,  un large public  choisit l’internet plutôt que la télévision pour la satisfaction instantanée de ses besoins

Le changement de comportement des populations est beaucoup plus visible au niveau de la télévision. Plusieurs différences sont constatées entre le Web et la télévision. Entre autres, avec l’internet chaque individu peut rechercher à n’importe quel moment toute information de son choix tandis que la télé étant un média de masse, les mêmes chaines sont suivies par tout le monde. Au demeurant, si la télé offre une facilité d’utilisation avec le bouton qu’on actionne, ce n’est pas le cas pour l’internet qui exige un énorme effort intellectuel à cause de la navigation. A cela, en termes de coût, l’on constate que le web est moins cher que la télé. Idem, pour les journaux papiers où le coût de production est élevé par rapport au site en ligne qui diffuse les mêmes informations. En côte d’Ivoire par exemple, des entreprises de presse papier ont fermé pour cause de coût élevé d’impression. La radio n’est pas en reste de tous ces bouleversements.

 Le domaine de la radio a fusionné avec les différents services que propose l’internet. C’est une opportunité qui marque une évolution rapide de la radio vers d’autres champs d’utilisation. L’émetteur radio est aujourd’hui installé dans tous les endroits possibles. La radio est intégrée au système des douches. La radio nous préoccupe quand nos mains sont sur le volant. Elle est présente pour notre ouï et laisse par ailleurs nos autres sens s’affairer à leur guise

 

De la montée en puissance de  FacebookTwitter et autres médias sociaux 

Récemment aux USA, un sondage ORI/Université de George Washington  montre que les électeurs donnent aujourd’hui autant de poids et de crédibilité aux informations transmises sur FacebookTwitter et autres médias sociaux qu’aux sources traditionnelles que sont la télévision, la radio ou encore la presse écrite dans son ensemble. Par ailleurs, de sources très proches de la campagne présidentielle américaine, plus de la moitié des américains sondés considère que les médias sociaux leur ont permis de mieux connaitre les candidats et leur campagne pendant la dernière présidentielle.

 

« Les candidats doivent prendre les médias sociaux très au sérieux » explique David Rehr, professeur à l’université qui a réalisé le sondage qui ajoute que  « ce sont des sources d’information qui doivent être reconnues. »

L’internet en dépit de la résistance des médias traditionnels (télé, radio, presse…) a considérablement bouleversé le quotidien des consommateurs.

 

Publié dans Communication

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article