Elections présidentielle aux USA/Une femme à la maison blanche ?

Publié le par Denis-Zodo

 

Les citoyens américains sont appelés à choisir celui qui va présider aux destinées de la plus grande nation de la planète dans environ un mois. Le scrutin de novembre revêt un caractère particulier, vu que c’est la première fois dans l’histoire du pays de l’oncle Sam qu’une femme garde les chances de déposer ses valises à la maison blanche en tant que présidente. Son nom, Hillary Clinton, ex-première Dame à la maison ovale et ex-secrétaire d’Etat.

La campagne pour l’élection à la Présidence  des USA bat son plein. Déjà, les deux candidats, Hillary Clinton (Démocrate) et Donald Trump (Républicain) se sont affrontés à deux reprises non pas dans les urnes, mais sur un plateau de Télé pour dévoiler chacun ses ambitions pour les Etats-Unis d’Amérique. S’il est vrai que les téléspectateurs soutiennent mordicus que l’épouse de Bill Clinton est en tête des sondages, force est cependant de reconnaître que rien n’est encore joué dans cette partie de titans qui réserve bien des surprises au regard de l’enjeu et des différentes forces en présence.

D’ailleurs point n’est besoin de rappeler que les sorties les unes aussi hasardeuses, contraignantes et embarrassantes que les autres du candidat républicain ont fini par exacerber les électeurs, même ceux de son propre camp. N’est-ce d’ailleurs pas pour cette raison que même les médias dits conservateurs qui ont toujours soutenu les candidats républicains depuis l’histoire de cette nation lui ont tourné le dos ? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il qu’au fil des jours, Hillary Clinton engrange des points qui la conduisent vers la maison blanche. En tout cas, les dernières semaines de cette campagne qui est suivie par des milliards de personnes à travers le monde  seront très décisives pour les deux candidats.

Une femme à la maison blanche, une grande première

Hillary Clinton va-t-elle briser le mythe après le président sortant Barack Obama ? Telle est la question que se posent nombre d’observateurs. En effet, Barack Obama, celui-là même qui va céder le fauteuil dans un peu plus de un mois est  le premier citoyen de couleur à avoir accéder à la maison ovale. Si Hillary Clinton venait à triompher de Donald Trump au soir du scrutin de novembre prochain, elle sera la première femme à occuper cette haute fonction de l’Etat. Le faisant, elle briserait le mythe de la prédominance de sexe fort sur le sexe faible quant à l’accession à la maison blanche. En tout état de cause, le chemin pour occuper le fauteuil de la maison blanche reste encore long pour Hillary même si des indicateurs présagent d’une victoire certaine en novembre.

C'est un Donald Trump rattrapé par des propos misogynes, largué par de nombreux républicains, qui a affronté sa rivale démocrate, Hillary Clinton, pour un deuxième round oratoire. Loin de jeter l'éponge, le candidat républicain en a profité pour contre-attaquer durement, évoquant notamment les frasques sexuelles de Bill Clinton et menaçant sa rivale de prison s'il était aux commandes.

 

 

·         

Sur le même sujet

·     

·        

 

·        

 

 

 

                                                                                                                               

·          

·        

·          

·          

·          

Commenter cet article