Plus bas de 17 mois pour les inscriptions au chômage aux USA

Publié le par Denis-Zodo

 

Les inscriptions au chômage ont diminué aux Etats-Unis la semaine dernière, tombant à leur plus bas niveau depuis près de 17 mois, ce qui suggère que l'économie américaine pourrait être de nouveau sur le point de créer des emplois.

Lors de la semaine au 26 décembre, le nombre d'inscriptions au chômage en données corrigées des variations saisonnières a ainsi reculé à 432.000 contre 454.000 (révisé de 452.000 en première estimation) la semaine précédente, a annoncé jeudi le département du Travail.

Les économistes attendaient en moyenne 460.000 inscriptions au chômage.

En baisse de 22.000 sur une semaine, les nouvelles inscriptions sont revenues à leur plus bas niveau depuis la semaine au 19 juillet 2008.

"(Cette publication) va dans le sens d'une amélioration lente et régulière du marché du travail mais il est difficile d'adapter ce chiffre à celui de l'emploi (pour le mois de décembre) qui sera publié la semaine prochaine", a commenté Robert MacIntosh, chef économiste chez Eaton Vance Corp.

"Je pense que cela augmente les chances d'avoir un chiffre positif. La probabilité pour que ce soit le cas est encore faible mais elle s'améliore".

Avant la publication des inscriptions hebdomadaires, les économistes et analystes interrogés par Reuters anticipaient 20.000 suppressions d'emplois en décembre et un taux de chômage à 10,1%.

Pour autant, certains économistes estiment que, pour la première fois en deux ans, davantage d'emplois pourraient avoir été créés que détruits au mois de décembre.

Un responsable du département du Travail a indiqué que les facteurs saisonniers devraient aboutir à une hausse des inscriptions au chômage en cette période de l'année. Au lieu de cela, les données non corrigées des variations saisonnières montrent une baisse d'environ 8.000 inscriptions.

La moyenne mobile sur quatre semaines s'établit elle aussi en recul à 460.250 contre 465.750 (révisé) la semaine précédente.

Il s'agit de son plus bas niveau depuis la semaine du 20 septembre 2008, soit quelques jours après la faillite de Lehmann Brothers, qui allait déclencher un vent de panique sur les marchés financiers et intensifier la récession. L’institution financière avait fait beaucoup de dégâts avec la fermeture des entreprises selon Yahoo ! Actualités !

Le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités est revenu à 4,981 millions lors de la semaine au 19 décembre (dernière semaine pour laquelle ces chiffres sont disponibles) contre 5,038 millions la semaine précédente. Il s'agit du chiffre le plus bas depuis février dernier.

 

Publié dans Economie

Commenter cet article