Bernard Kouchner annule l'étape ivoirienne de sa tournée africaine

Publié le par Denis-Zodo

Le ministre des affaires étrangères a décidé d'annuler, jeudi 7 janvier, la dernière étape de son périple africain qui devait le conduire, dimanche, à Abidjan (après le Rwanda, les deux Congos et le Burkina Faso). Annoncée à Paris, la décision a été confirmée par l'entourage du ministre à Kigali (Rwanda) et critiquée par Abidjan. Officiellement, il s'agit d'un 'report' dû au nouveau retard mis par les autorités ivoiriennes à établir les listes électorales avant le scrutin présidentiel prévu fin février-début mars 2010. L'existence de centaines de milliers de cas litigieux, alors que le contentieux électoral devait être clos mercredi, fait craindre que le scrutin, six fois repoussé depuis la fin du mandat du président Laurent Gbagbo en 2005, ne le soit une nouvelle fois.

Mais une autre raison, liée au déplacement prochain à Abidjan du secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant - jamais annoncé officiellement par Paris mais confirmé par les autorités ivoiriennes -, n'est peut-être pas étrangère à la décision de M. Kouchner. Le chef de la diplomatie française et le plus proche collaborateur de Nicolas Sarkozy sont réputés entretenir des relations difficiles, indique le Monde

Commenter cet article