Allemagne: le vice-président de la CDU annonce son départ

Publié le par Denis-Zodo

Roland Koch, influent ministre-président du land de la Hesse, dans l'ouest de l'Allemagne, a annoncé mardi sa décision de quitter prochainement ce poste ainsi que celui de vice-président de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti de la chancelière Angela Merkel. Il a affirmé que son départ n'était lié à aucune dispute.

Roland Koch, âgé de 52 ans, dirigeait la Hesse, qui comprend notamment la ville de Francfort, depuis qu'il l'avait prise au Parti social-démocrate (SPD) de centre-gauche en 1999. Il a créé la surprise mardi en déclarant qu'il démissionnerait de cette fonction le 31 août et ne briguerait pas non plus de réélection au poste de vice-président du parti conservateur à l'expiration de son mandat en novembre.

Avocat de formation, il a précisé qu'il voulait prendre "quelques mois pour respirer" puis se consacrer aux affaires, sans plus de précision. "La politique est une partie fascinante de ma vie, mais la politique n'est pas ma vie", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse donnée à Wiesbaden.

Roland Koch a longtemps été considéré comme un rival d'Angela Merkel mais il a collaboré avec elle sans grosse difficulté ces dernières années, étant même parfois considéré comme le potentiel futur ministre des Finances. Il a toutefois agacé récemment au sein de la CDU en déclarant que les coupes budgétaires à venir devaient aussi s'appliquer à l'éducation et à la prise en charge des enfants.

Source : AP

 

Commenter cet article