Nouveaux affrontements à Bangkok

Publié le par Denis-Zodo

Au moins seize personnes ont été blessées dans de nouveaux affrontements entre forces de sécurité et 'chemises rouges', ces manifestants qui exigent la démission du gouvernement, a-t-on appris mercredi auprès des secours. Des soldats de l'armée thaïlandaise ont effectué des tirs de sommation en l'air pour arrêter un convoi de manifestants antigouvernementaux qui tentaient de se rendre en dehors de Bangkok.

Environ 450 soldats et policiers ont établi un barrage routier près d'une base aérienne militaire dans la banlieue nord de la capitale. Selon l'armée, un soldat a été touché à la tête par une balle dans les heurts.

Près de 2 000 manifestants thaïlandais ont quitté, mercredi, le camp situé dans le centre de Bangkok où ils s'étaient retranchés pour apporter leur 'soutien' aux habitants des environs de la capitale, dernière provocation en date à l'encontre des forces de l'ordre. Environ 200 camions et 500 motos ont quitté la base des 'rouges' dans la capitale en direction du nord, où les forces de l'ordre avaient dispersé un barrage sur la route lundi et arrêté onze militants.

'Les 'chemises rouges' se sont mises d'accord pour envoyer une unité pour des actions à l'extérieur du site, dans la paix et la non-violence', a indiqué l'un des cadres du mouvement. 'Nous allons apporter notre soutien moral aux habitants et parler aux gens le long de la route.' Les 'chemises rouges', qui exigent la démission du premier ministre, Abhisit Vejjajiva, contrôlent une vaste zone du centre-ville autour de laquelle ils ont installé des barricades. La crise est complètement engluée et s'étend lentement en province, où plusieurs opérations des 'rouges' ont permis d'empêcher les forces de l'ordre d'envoyer des renforts dans la capitale, ces derniers jours.

Source : lemonde.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article