Une Française condamnée pour avoir aider des clandestins

Publié le par Denis-Zodo

  Le 1e octobre dernier, Christiane Chocat était arrêtée à Portsmouth en Angleterre avec son fils, seize clandestins vietnamiens dissimulés à l'arrière de leur fourgonnette. Hier, elle a été condamnée par un tribunal anglais à trois ans de prison ferme, son fils Benjamin, à cinq ans. Selon l'accusation, le fils était l'initiateur de l'opération: Christiane Chocat "s'est impliquée en suivant un souhait mal avisé de prêter assistance à son fils", avait relevé le procureur Martyn Booth lors d'une audience préliminaire. " Elle a clairement joué un rôle en louant le véhicule.r

 

 

 

Publié dans société

Commenter cet article

sonja 07/02/2010 09:07


Aider son prochain peut devenir dangereux... voilà pourquoi sans doute, dans certains pays, on ne bouge pas lorsqu'une personne se fait agresser en public.
Voilà deux criminels notoires qu'on condamne à des peines assez lourdes...
Et les barons de la drogue qui tuent des millions de personnes, dont des enfants ?
Et les réseaux de prostitutions, qui développent également les voyagent à l'étranger pour profiter des petites filles et des jeunes garçons ? Pas coupables eux ?
Et je ne m'arrête qu'à ces deux seuls crimes...
J'enrage parfois dans mon petit coin, mais cette société n'a pas de pitié, et il faut bien vivre avec...


Denis-Zodo 07/02/2010 09:41


. Il ya des clandestins qui payent les impôts, cela ne gene pas, pire ,quand un clandestin porte le badge de l'assemblée pour travailler pour un local de cette
institution ,on estbonjour Sonia,le seul mal avoir aidé son prtochain. La situation clandestine n'est point en parler pas clandestin....