Une Américaine provoque un accident alors qu'elle s'épilait le maillot au volant de sa voiture

Publié le par Denis-Zodo

«Elle a déclaré qu'elle allait rencontrer son petit ami à Key West et qu'elle voulait être prête pour le voir». L'agent Gary Dunick, de la police autoroutière de Floride, a eu du mal à croire la justification donnée par Megan Mariah Barnes, 37 ans, qui a causé un accident mardi dernier à Cudjoe Key alors qu'elle s'épilait le maillot au volant de sa voiture.

Aucun blessé majeur

«Il y a dix ans, j'ai arrêté un homme au même endroit. Il avait trois ou quatre seringues dans les bras, c'était surréaliste et j'ai pensé que rien ne battrait jamais ça. Eh bien, je me suis trompé», a ajouté Gary Dunick au quotidien local Keys News qui rapporte l'affaire.

Megan Mariah Barnes finissait de préparer son rendez-vous galant, son ex-mari tenant tranquillement le volant de son siège du passager, quand leur voiture a heurté l'arrière d'un autre véhicule qui s'apprêtait à tourner. Heureusement l'accident n'a fait aucun blessé majeur.

Son permis lui avait été retiré la veille

Peu après, Megan Mariah Barnes a sauté sur le siège arrière pour laisser son ex-mari, Charles Judy, prendre le volant et faire croire que c'était bien lui qui conduisait. Mais la supercherie n'a pas pris, puisque seul l'airbag côté passager s'est enclenché, provoquant des brûlures sur le torse de Charles Judy.

Un malheur n'arrivant jamais seul, Megan Mariah Barnes n'aurait jamais dû se retrouver sur la route ce jour-là puisque son permis de conduire lui avait été retiré la veille pour conduite en état d'ivresse par un tribunal local. Si son ex-mari n'a finalement pas été sanctionné, la conductrice risque elle un maximum d'un an de prison.

Source : 20minutes.fr 

 

Publié dans société

Commenter cet article