Un tribunal tchèque interdit un parti d'extrême droite

Publié le par Denis-Zodo

 

Un tribunal tchèque a interdit mercredi un parti politique d'extrême droite, accusé d'entretenir des liens avec les milieux néo-nazis et de menacer les fondements démocratiques du pays. Cette interdiction est une première en République tchèque depuis la chute du communisme en 1989.

La demande d'interdiction du Parti des travailleurs (DS) avait été déposée par le gouvernement, mené par le Premier ministre Jan Fischer, auprès de la Haute Cour administrative.

Dans un verdict sans appel, le juge Vojtech Simicek a prononcé mercredi l'interdiction du DS, estimant que ses activités étaient racistes et que ses liens avec les milieux néo-nazis étaient "sans équivoque".

Les partisans de ce parti ouvertement hostile aux immigrés et aux homosexuels avaient défié les autorités en novembre 2008, jetant des cocktails Molotov et des pavés sur les forces de police anti-émeute qui tentaient de les empêcher de défiler dans un lotissement habité par des Roms à Litvinov (nord du pays).
source: AP

Commenter cet article