Un ancien mannequin soupçonnée d'être à la tête d'un trafic de drogue

Publié le par Denis-Zodo

Argentine - La police a publié un mandat d'arrêt international afin d'arrêter une ancienne top-modèle d'origine colombienne, suspectée d'être à la tête d'un trafic de cocaïne.

Angie Sanselmente Valencia, une Colombienne de 30 ans, a été élue "Reine du Café" en 2000. Anciennement en couple avec "The Monster" (le monstre), le chef d'un grand cartel de la drogue mexicain, elle s'en serait séparée afin de monter son propre empire. Selon la police, l'ancienne reine de beauté, à la tête d'une agence de mannequins, aurait engagé plusieurs jeunes femmes qui faisaient transiter de la drogue en Europe et en Amérique du nord lors de leurs voyages. Angie Sanselmente Valencia, aurait utilisé la beauté de ses "mules" pour faire passer discrètement des dizaines de kilogrammes de drogue en Europe. Elle pensait probablement que l'air ingénu de ses modèles suffirait à écarter tous soupçons, mais la police a eu la puce à l'oreille lorsque l'une d'entre elles s'est fait arrêter avec 55 kilogrammes de cocaïne à l'aéroport de Buenos Aires. Un mandat d'arrêt a été publié pour retrouver l’ancien mannequin. Elle est pour le moment introuvable, même si on la suspecte d'être quelque part entre le Mexique et l'Argentine. Seule piste pour le moment : son chien, un Loulou de Poméranie, qui a été retrouvé. Mais il n'a conduit la police qu'à un entrepôt désaffecté (l'adresse à laquelle il était enregistré était fausse).

Source : zigonet.com

 

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article