Trois morts dans une fusillade aux Etats-Unis

Publié le par Denis-Zodo

Une femme, membre de la faculté, a ouvert le feu dans la faculté de biologie de l'université d'Alabama. Elle venait d'apprendre que sa titularisation lui était refusée.

Trois membres de la faculté de biologie de l'université d'Alabama ont trouvé la mort vendredi alors qu'un professeur de biologie ouvrait le feu lors d'une réunion, ont annoncé les responsables de la police et de l'université.

Trois autres membres du personnel de la faculté ont été blessés dans la fusillade, qui a eu lieu au Shelby Center, le bâtiment des sciences et technologies de l'université.

Le tireur présumé, une femme membre de la faculté, a été arrêté, ont annoncé un porte-parole de l'Université et la police de Huntsville. Un homme est également en garde à vue.

Un autre responsable de l'université, qui a requis l'anonymat, a déclaré à Reuters que la femme arrêtée était le Dr. Amy Bishop, un professeur de biologie formée à l'université de Harvard. Cette fusillade, comme aux Etats-Unis monnaie courante. Chaque américain possède une arme à feu.

Le Huntsville Times a publié une photographie de la suspecte, une femme aux cheveux blond, vête de blue jeans, emmenée vers une voiture de police.

Le suspect est sous les verrous

Selon CNN Alabama, la suspecte venait d'apprendre avant la fusillade que sa titularisation lui avait été refusée.

"Il y a eu une fusillade à l'Université d'Alabama à Huntsville entre 16h05 et 16h15 locales. Il y a trois morts et trois blessés graves et le suspect est sous les verrous. Nous travaillons pour sauver ces vies", a déclaré à Reuters Trent Willis, responsable du personnel et de la communication de la commune d'Huntsville.

Selon la police d'Huntsville, tous les morts sont des membres de la faculté.

"J'ai entendu trois tirs et des cris", a déclaré Melanie Gates, étudiante ingénieur.

Elle se trouvait près de la sortie du Shelby Center quand les tirs ont eu lieu. D'après le son, ils semblaient provenir du troisième étage où se tenait une réunion de la faculté.

Source :L’express.fr

 

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article