Soudan : l'opposition décide de boycotter les élections générales

Publié le par Denis-Zodo

Après le retrait, mercredi 31 mars, du candidat de l'ancienne rébellion sudiste, le Mouvement de libération des peuples du Soudan (SPLM), à dix jours de l'élection présidentielle au Soudan, les principales formations d'opposition, réunies dans une coalition baptisée Consensus national, ont annoncé, jeudi, qu'elles refusaient de prendre part aux élections générales qui doivent se tenir du 11 au 13 avril.

'Les forces du Consensus national ont décidé de boycotter les élections à tous les niveaux', a déclaré Mariam Al-Mahdi, du parti Umma, l'une des principales formations politiques du Soudan. Les opposants ont mis en avant les menaces de fraude dont ils accusent, par avance, le parti au pouvoir du président Omar Al-Bachir, dans les scrutins nationaux, régionaux et locaux. Cette décision menace la portée des élections générales. Pour la présidentielle, le général Al-Bachir se trouve seul en lice face à des candidats mineurs. Plusieurs organisations, dont International Crisis Group (ICG), ont mis en garde contre des fraudes, et demandé un report du scrutin.

Source : lemonde.fr

Publié dans Politique africaine

Commenter cet article