Séisme de magnitude 6 dans l'est de la Turquie: 57 morts

Publié le par Denis-Zodo

Un séisme de magnitude 6 a secoué l'est de la Turquie lundi, selon le centre de sismologie turc Kandilli, basé à Istanbul. Au moins 51 personnes ont péri, selon un bilan revu à la baisse par le gouvernement.

La secousse a touché la province orientale d'Elazig, située à 550km environ à l'est d'Ankara. Elle a été ressentie à 4h32 locale (2H32 GMT lundi), précise le centre de sismologie. Le séisme a été ressenti dans les provinces voisines de Tunceli, Bingol et Diyarbakir où les habitants paniqués sont sortis dans les rues.

Le gouvernement turc avait initialement fait état d'un bilan de 57 morts, mais l'a ensuite abaissé à 51 tués, sans fournir d'explication. Une trentaine de personnes ont également été blessées.

Une vingtaine de répliques ont été ressenties, dont une de magnitude 4,1, a précisé le centre de sismologie.

Trois villages de la province d'Elazig ont principalement été touchés, dont celui d'Okcular, où 17 personnes ont péri et dont les autorités ont bloqué l'accès pour faciliter l'entrée et la sortie des ambulances et équipes de secours. Certaines personnes se sont blessées dans la panique, certaines se jetant de leur fenêtre ou de leur balcon.

"Le village est totalement rasé", a déclaré Hasan Demirdag, administrateur d'Okcular à la chaîne de télévision NTV.

Treize autres personnes ont été tuées dans le village de Yukari Demirci, selon le gouverneur Muammer Erol. A midi, toutes les personnes coincées dans les décombres avaient été extraites. "Tout s'est écroulé, il n'y a plus une pierre en place", a déclaré Yadin Apaydin, administrateur du village de Yukari Kanatli, où trois personnes sont mortes.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a annoncé l'envoi d'hélicoptères, de préfabriqués et de cuisines mobiles. Le Croisant-Rouge turc a envoyé des tentes et des couvertures.

Le directeur du centre de sismologie, Mustafa Erdik, a exhorté les habitants à ne pas retourner dans les maisons endommagées, prévenant qu'elles pourraient s'effondrer pendant les répliques, qui pourraient être enregistrées pendant plusieurs jours.

Les séismes sont fréquents en Turquie, située sur la faille nord anatolienne. En 1999, deux puissants séismes avaient secoué le nord-ouest de la Turquie, faisant environ 18.000 morts.

Source : AP

Publié dans Environnement

Commenter cet article