Sarkozy reconnaît des "erreurs" françaises au Rwanda en 1994

Publié le par Denis-Zodo

Nicolas Sarkozy a reconnu jeudi une série d'erreurs de la France face aux événements qui ont conduit au génocide de 800.000 Rwandais, pour la plupart de la minorité tutsie, en 1994.

"Ce qui s'est passé ici est inacceptable et oblige la communauté internationale, dont la France, à réfléchir à ses erreurs, qui l'ont empêchée de prévenir et d'arrêter ce crime épouvantable", a-t-il dit lors d'une conférence de presse commune avec son homologue rwandais Paul Kagamé.

Prié de dire quelles étaient les erreurs que la France pouvaient se reprocher, le président français a répondu : "Graves erreurs d'appréciation, forme d'aveuglement quand nous n'avons pas vu la dimension génocidaire du gouvernement du président (Juvénal Habyarimana) qui a été assassiné, erreurs dans une opération (militaire) Turquoise engagée trop tardivement et sans doute trop peu".

A la question de savoir pourquoi la France, à l'image de pays comme la Belgique, n'avait pas présenté d'excuses officielles, il a répondu que chaque pays avait son histoire et qu'il n'était pas venu à Kigali "pour une course au vocabulaire".

Source : Reuters

 

 

Commenter cet article