Rapport sur le coup d'Etat au Honduras dans quatre mois

Publié le par Denis-Zodo

 

 Une commission d'enquête sur le coup d'Etat qui a chassé l'ancien président Manuel Zelaya rendra ses conclusions en juin prochain, a annoncé mercredi l'ancien vice-président guatémaltèque Eduardo Stein.

Ce dernier a précisé qu'il sera le président de cette commission, qui sera officiellement nommée ce mois-ci. Elle devrait comporter deux Honduriens et trois autres membres étrangers.

Déposé par le coup d'Etat du 28 juin, Zelaya était revenu clandestinement au Honduras en septembre, où il avait trouvé refuge à l'ambassade brésilienne. Il s'est considéré comme le président légitime du pays, jusqu'à la fin de son mandat de quatre ans mercredi.

C'est le conservateur Porfirio Lobo qui a remporté avec une très confortable avance l'élection présidentielle organisée en novembre afin de mettre un terme à la crise ouverte par le coup d'Etat, unanimement condamné par la communauté internationale.

Après avoir échoué à obtenir le retour au pouvoir de Zelaya, les Etats-Unis, principaux partenaires du pays, avaient donné leur aval à l'organisation de l'élection présidentielle prévue bien avant le coup d'Etat, et dont les candidats avaient été désignés l'an dernier lors de primaires.

 

 

 

Commenter cet article

sonja 16/02/2010 07:09


Il faut toujours que les autres nations mettent leur nez dans les affaires internes d'un pays. Que savent-ils réellement de ce qui se passe dans le dit pays ? Que soutiennent-ils réellement ? Leurs
propres intérêts ?
Des amis un jour... et ennemis le lendemain. Ainsi en est-il pour les grandes puissances. On fait rouler le monde dans le sens qui plantera leur intérêt personnel.


Denis-Zodo 16/02/2010 19:29


bonsoir Sonia ,ta pensée resume les intertêts des pays.dans mon concept les pays n'ont  pas d'amis . bonne soirée