Pour des Fêtes réussies, les conseils du diététicien

Publié le par Denis-Zodo

Un réveillon sans indigestion, c'est possible ! Interviewée par Destination Santé, la diététicienne Solveig Darrigo vous donne ici quelques astuces pour des fêtes de fin d'année en pleine santé !

Dois-je anticiper les « extras » en surveillant mon alimentation dès maintenant ?

Non. Si vous restez raisonnable, les fêtes ne sont pas forcément synonymes de prise de poids ou d'apports énergétiques excessifs. Inutile de paniquer ! Vous restreindre plusieurs semaines avant les fêtes, ce serait excessif. En revanche, il vous faudra rester vigilant le jour J. Ce qui ne signifie pas pour autant, vous priver. Si en revanche vous limitez les féculents et les graisses plusieurs semaines à l'avance, vous allez vous sentir brimés. Du coup, vous risquez de vous laisser aller encore plus lors des réveillons. Et puis programmer un régime à l'approche des fêtes pour ensuite « se lâcher », c'est ridicule : ce n'est pas en quelques semaines que l'on perd du poids.

La veille des repas de fête, recommandez-vous une diète particulière ?

Soyez un peu plus vigilants durant les 2 ou 3 jours qui précèdent. Veillez à modérer votre consommation de graisses et favorisez les aliments riches en fibres. Vous préparerez ainsi le tube digestif aux excès à venir. Potages et compotes notamment, mais aussi crudités. Vous pouvez manger des féculents, des pâtes et du riz mais en limitant les quantités. Ce n'est pas le moment de vous lancer dans des spaghettis bolognaise par exemple Les repas de réveillon sont souvent riches en graisses, et à ce titre plus difficiles à digérer. L'organisme doit être prêt à affronter cette « tempête » saisonnière.

Y a-t-il des aliments à éviter lors des repas de Noël et de la Saint-Sylvestre?

Le mélange alcool-matières grasses est un « binôme » catastrophique mais difficilement évitable ! Sachez cependant que lors de la digestion, graisses et alcool sont engagés dans un véritable duel. L'organisme n'est pas habitué à digérer l'alcool en grandes quantités.

 

 

Publié dans société

Commenter cet article