Pékin insiste sur l'économie à l'orée de l'année du Tigre

Publié le par Denis-Zodo

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a donné priorité au développement économique alors que la Chine se préparait samedi à entrer dans l'année du Tigre.

"En 2010, la Chine devra faire face à une situation plus compliquée, à la fois sur le plan intérieur et à l'étranger", a déclaré Wen Jiabao, selon l'agence Chine nouvelle.

Le chef du gouvernement, dont les propos ont été relayés par de nombreux journaux, conseille à ses concitoyens de "garder un esprit sérieux et un sens accru de la peur d'être à la traîne".

Le développement économique reste "la tâche centrale". Il s'agit en priorité de "promouvoir avec vigueur les réformes et l'ouverture (...) et de faire mieux en ce qui concerne la réponse à la crise financière mondiale, dans le but de maintenir un développement économique stable et relativement rapide".

La Chine a relevé vendredi pour la deuxième fois cette année le niveau de réserve que doivent détenir les banques.

La Chine a enregistré une croissance économique de 8,7% l'an dernier.

Le gouvernement essaie de maintenir une croissance suffisante pour créer des emplois dans un pays qui compte 1,3 milliard d'habitants tout en cherchant à éviter la surchauffe qui pourrait faire valser les prix.

"Tout ce que nous faisons vise à permettre aux gens de vivre de façon plus heureuse et avec plus de dignité", a déclaré le chef du gouvernement.

POUVOIRS MYTHIQUES

Le président Hu Jintao, par contraste, a passé la journée de vendredi avec les investisseurs taiwanais présents dans la province du Fujian dans le sud-est du pays.

Les Taïwanais ont investi des milliards de dollars en Chine depuis le début de la détente entre les deux pays dans les années 80.

Les liens se sont encore renforcés après l'élection du président taiwanais Ma Ying-jeou en 2008, favorable à la Chine. Il a signé une importante série d'accords dans le commerce et le tourisme avec Pékin.

"Nous essaierons de faire de notre mieux en toute chose bénéficiant à nos compatriotes taiwanais et nous tiendrons parole", a déclaré Hu Jintao aux investisseurs taiwanais, selon l'agence Chine nouvelle.

Dans la récente décision des Etats-Unis de vendre des armes à Taiwan, Pékin a aiguillé sa colère vers Washington plutôt que vers l'île, dans le but de ne pas nuire au réchauffement entre les deux pays et au but final de la réunification.

L'année du Tigre est censée apporter des pouvoirs mythiques, bien que selon certains spécialistes de la divination, elle n'est pas particulièrement propice au mariage. L'année est toutefois considérée comme bonne pour l'économie. Rapporte la dépêche de Reuters

A Pékin et Shanghai, les rues habituellement très animées étaient étrangement calmes samedi, alors que le son des pétards, censés éloigner les démons et attirer le dieu de la richesse, devait s'intensifier à l'approche de minuit.

Les célébrations se poursuivront aux premières heures de dimanche, premier jour officiel de la nouvelle année lunaire.

 

 

Publié dans Economie

Commenter cet article