Nouvelles répliques à Port-au-Prince

Publié le par Denis-Zodo

Haïti a été réveillé ce mardi 26 décembre matin par deux répliques de moyenne intensité, quatorze jours après le séisme de magnitude 7 qui a fait au moins 150 000 morts. L'Institut géophysique américain a détecté une secousse de magnitude 4,4 à 6 h 16 locales (12 h 16 à Paris), mais certains habitants de Port-au-Prince ont également ressenti une autre réplique une heure plus tôt..

'Je me suis levé, je suis allé dans la rue, ce n'était pas trop fort, mais j'ai toujours peur d'une grosse secousse', a ainsi expliqué Félix Lundi, 63 ans, qui dort dans l'immense camp de réfugiés du Champ de Mars, une célèbre avenue de Port-au-Prince. Edison Constant, commerçant dans le centre-ville, a ressenti la secousse de 6 h 15 à son domicile, situé dans le quartier Delmas. 'Je suis sorti de chez moi, à l'abri', a-t-il affirmé. 'On ne peut pas s'habituer aux séismes. A chaque secousse, c'est la même angoisse, tout le monde a eu peur', confie-t-il.

Une cinquantaine de répliques ont déjà eu lieu depuis le séisme du 12 janvier. La plus forte, mercredi 13 janvier, a atteint 5,9 d'intensité. Chaque fois, 'je décide sur le coup si je sors ou pas', explique ainsi Julien Louis, vendeur de ferraille.

Le risque de puissantes répliques en Haïti au cours des trente prochains jours est élevé, avait indiqué jeudi l'Institut géophysique américain, dévoile Yahoo-actualités, qui évalue, dans ses dernières estimations, à 25 % la probabilité d'une ou plusieurs secousses secondaires d'intensité 6 durant cette période. Toute réplique dépassant 5 d'intensité est largement ressentie et peut provoquer des dégâts supplémentaires, souligne l'Institut

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article