Nouvelle flambée de violences entre chrétiens et musulmans dans le centre du Nigeria

Publié le par Denis-Zodo

De nouvelles violences entre chrétiens et musulmans ont fait plus de 200 morts près de Jos dans le centre du Nigeria, selon un journaliste.

Yemi Kosoko, un reporter de la chaîne de télévision indépendante nigériane Channels, a déclaré avoir effectué ce décompte dimanche après-midi avec un responsable local. Selon le journaliste, les victimes, principalement des femmes et des enfants tués à coups de machette, gisaient dans les rues de Dogo Nahawa, localité à majorité chrétienne situé à cinq kilomètres au sud de Jos.

Un porte-parole de la Croix-Rouge, Robin Waubo, n'a pas confirmé ce bilan. D'après des témoins, les violences ont débuté vers 3h du matin, malgré le couvre-feu décrété dans la région après des troubles qui ont fait plus de 300 morts en janvier 2010, en majorité des musulmans.

L'armée et la police se sont refusées à tout commentaire sur cette nouvelle flambée de violences, "apparemment perpétrées en représailles" selon Robin Waubo.

La ville de Jos est située dans le centre-nord du Nigeria, où vit la population musulmane. La localité est régulièrement le théâtre de violences religieuses. En septembre 2001, des émeutes avaient causé la mort de plus de 1.000 personnes et en 2004, 700 personnes sont mortes dans des affrontements entre musulmans et chrétiens.

Source : AP

 

Publié dans société

Commenter cet article