Nouveaux signes d'accélération de l'inflation en Allemagne

Publié le par Denis-Zodo

L'inflation en rythme annuel s'est accélérée dans quatre Länder allemands en décembre, en raison de la forte hausse des prix des carburants, montrent de nouvelles statistiques qui suggèrent une augmentation des tensions inflationnistes dans l'ensemble de la zone euro.

Les chiffres publiés depuis lundi constituent selon l’Agence Reuters, les premières indications disponibles sur l'évolution des prix au cours du mois qui s'achève.

En novembre, la hausse des prix à la consommation avait été de 0,5% sur un an dans la zone euro et les économistes anticipent pour décembre un chiffre de 0,9%.

Les statistiques provisoires publiées mardi pour les Länder de Rhénanie du Nord-Westphalie, Hesse et Brandebourg montrent toutes une accélération de l'inflation.

En Rhénanie du Nord-Westphalie, le Land le plus peuplé d'Allemagne, l'inflation en rythme annuel ressort à 0,8%, le double du chiffre enregistré en novembre. En Hesse, elle est passée de 0,3% à 0,8% et elle a atteint 0,7% dans le Brandebourg.

Dans ces trois Länder, la hausse des prix des carburants se situe entre 12% et 13,5% sur un an.

Pour Jörg Zeuner, de VP Bank, la pression haussière liée à l'énergie et aux matières premières ne devrait cependant pas se prolonger.

"Les prix pétroliers ont atteint leur point bas au début de 2009, donc l'inflation globale augmente", a-t-il expliqué. "En 2010, cependant, les taux d'inflation vont reculer dès que l'effet de base des variations des prix de l'énergie en 2009 sera corrigé."

"L'inflation de base (hors énergie et produits alimentaires-NDLR) devrait rester stable", a-t-il ajouté. "L'explication est une tendance déflationniste résultant du niveau élevé du chômage, de la vigueur de l'euro et des capacités non-utilisées."

Les chiffres publiés lundi pour le Land de Saxe ont également montré une accélération de l'inflation en rythme annuel, à 0,8% contre 0,3% en novembre.

Pour l'ensemble de l'Allemagne, les économistes interrogés par Reuters anticipent un chiffre de 0,7% sur un an en décembre et une hausse de 0,6% sur un mois.

La Banque centrale européenne (BCE) se fixe pour objectif une inflation inférieure mais proche de 2% en rythme annuel, un seuil dont les prix se sont nettement éloignés depuis plusieurs mois maintenant.

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article