Merkel et Sarkozy veulent faire exister l'Europe politiquement

Publié le par Denis-Zodo

L'Allemagne et la France ont affirmé leur détermination à faire exister politiquement l'Europe, au moment où son influence dans le monde paraît plus que jamais battue en brèche par le duo sino-américain.

Le 12e conseil des ministres franco-allemand, réuni au palais de l'Elysée, à Paris, a adopté une feuille de route pour les 10 prochaines années sous la forme d'un catalogue de 80 mesures visant à renforcer la coopération entre les deux pays.

Une coopération au service de l'Union européenne, a cependant tenu à préciser Nicolas Sarkozy, lors d'une brève conférence de presse commune.

"Nous voulons et nous allons assumer les responsabilités et le potentiel que représentent l'axe franco-allemand", a expliqué le président français.

"Ce leadership allemand et français n'est dirigé contre personne", a-t-il ajouté. "Simplement nous voulons une Europe qui existe politiquement fortement et pour que l'Europe existe politiquement fortement, l'Allemagne et la France doivent travailler ensemble."

La chancelière allemande, Angela Merkel, et le président français ont annoncé qu'ils présenteraient au Conseil européen informel du 11 février des propositions sur le gouvernement économique de l'UE et les conséquences à tirer du sommet raté de Copenhague sur le climat, en décembre dernier.

STRATÉGIES DE SORTIE DE CRISE

Ces propositions, sur lesquelles ils n'ont pas donné de détails, porteront aussi sur la préparation de la présidence française du G8 et du G20 en 2011.

Selon la déclaration adoptée par le conseil des ministres franco-allemand, la France et l'Allemagne demanderont par ailleurs à l'UE d'élaborer des "propositions concrètes" pour adapter les modes de calcul de la croissance sur la base des conclusions de la commission Stigliz-Sen.

Cette commission, qui a rendu son rapport en septembre dernier, propose de compléter le critère de croissance du produit intérieur brut (PIB) par des éléments comme le bien-être des individus et le développement durable.

Parmi les 80 engagements pris dans le cadre de l'"agenda franco-allemand 2020", les deux pays promettent aussi de mettre en oeuvre des stratégies coordonnées de sortie de crise "dès que la reprise économique sera fermement installée".

La France et l'Allemagne réaffirment leur engagement à assurer la solidité de leurs finances publiques dans le cadre du pacte européen de stabilité et de croissance.

"D'ici le milieu de la décennie, des budgets équilibrés devront être à notre portée", disent-ils.

 

Source : .news.yahoo.com/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article