Les récriminations de Ben Laden contre les USA ?(2)

Publié le par Denis-Zodo

                      
ben ladenPourquoi un mouvement de Ben Laden ?

Le 23 février 1998, Ben Laden  publie la déclaration suivante pour éclairer les objectifs du mouvement qu’il a créé:
« Premièrement, depuis plus de sept ans les Etats-Unis occupent la terre d’Islam dans sa partie la plus Sainte, la Péninsule Arabique, pillant ses richesses, imposant sa volonté aux dirigeants, humiliant sa population, terrorisant ses voisins et utilisant ses bases de la Péninsule comme fer de lance pour attaquer les peuples musulmans voisins.

« Si quelques personnes ont dans le passé mis en cause l’occupation, toute la population de la Péninsule l’a maintenant reconnu. La meilleure preuve de ceci est l’agression continue des Américains contre le peuple irakien, en utilisant la Péninsule comme poste avancé, malgré le fait que les dirigeants soient opposés à l’usage de leur territoire à cette fin, mais ils sont sans aide.

« Deuxièmement, malgré la grande dévastation infligée au peuple irakien par l’alliance des croisés sionistes, et malgré le nombre élevé de tués, qui a atteint plus d’un million… malgré tout cela, les Américains sont de nouveau en train de répéter ces massacres horribles, car ils ne sont pas satisfaits du blocus prolongé imposé après une guerre féroce et dévastatrice.

« Ainsi, ils sont prêts à anéantir ce qui reste de ce peuple et à humilier leurs voisins musulmans.
« Troisièmement, si les objectifs des Américains derrière ces guerres sont religieux et économiques, ils servent aussi les intérêts de l’Etat juif et détournent l’attention de leur occupation de Jérusalem et le meurtre de musulmans. La meilleure preuve en est leur acharnement à vouloir détruire l’Irak, le voisin arabe le plus puissant, et leur manœuvre pour fractionner tous les Etats de la région comme l’Irak, l’Arabie Saoudite, l’Egypte et le Soudan en de petits Etats de papier et qui, par leur désunion et leur faiblesse, garantissent la survie d’Israël, et permettent la poursuite de la brutale occupation croisée de la Péninsule. »

A l’analyse, cette déclaration reprend en substance les griefs d’Al-Qaïda contre les Etats-Unis. Cette déclaration n’a souffert d’aucun démenti par les accusés.
Un résumé de ce qui précède, nous permet de dégager les trois objectifs suivants de l’organisation de Ben Laden:
• Retrait de la présence américaine hors du territoire de l’Arabie Saoudite, car des non-croyants (chrétiens) ne sauraient occuper tout ou partie de la terre sacrée d’Arabie.
• Levée de l’embargo contre l’Irak, car il est considéré comme une manifestation de l’arrogance occidentale contre un pays musulman (et non pour le soutien du régime de Saddam Hussein, considéré comme un « traître » en raison de son hostilité à un régime islamiste)
• Cessation du soutien à l’Etat d’Israël, vu comme un outil pour maintenir la division de la nation arabe.
Ce réseau extrémiste Al-Qaïda  est à l'origine de nombreux attentats, dont le plus spectaculaire a été en 2001, la destruction du World Trade Center à New York. Il les a revendiqués .Cependant, certains actes lui ont été attribués .Cela d’autant que Al-Qaida entretient des relations très étroites avec de nombreuses autres organisations terroristes islamiques comme le groupe indonésien extrémiste Jemaah Islamiyah et ses affinités.

Quelles conséquences peut-on tirer du terrorisme ?
Plusieurs chercheurs ont donné leur avis sur l’impact du terrorisme en général et celui d’Al-Qaida en particulier.
Selon le géo stratégiste Gérard Chaliand, le terrorisme islamiste n’est qu’un épiphénomène qui, bien que mobilisant fortement les médias et l’opinion publique, n’a pas de conséquences sur le cours de l’histoire. Toujours selon lui, que ce soit par les pertes humaines occasionnées finalement minimes en comparaison avec des guerres entre États, des effectifs mobilisés ou des conséquences politiques, son action n’a que des conséquences nulles ou quasi-nulles, à la manière des terroristes anarchistes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, aujourd’hui tombés dans l’oubli. Quant à Antoine Sfeir, il a une analyse proche. Selon lui, Ben Laden a déjà échoué et ne réussira pas dans son projet principal qui est de rassembler l’essentiel du monde musulman du Maghreb au Machrek dans un califat recréé, regroupant tous les croyants. Les conséquences semblent plutôt indirectes et le fait des politiques sécuritaires ou des attitudes belliqueuses justifiées par la nécessité de lutter contre la « menace terroriste ». Cependant, de nombreux pays musulmans prennent peu à peu des orientations politiques et sociales plus en adéquation avec les préceptes islamistes, entraînant lentement mais sûrement une islamisation profonde de leurs populations.

Condamnation d'Al Qaida par les savants du monde musulman ?
Les savants du monde musulman critiquent le terrorisme et surtout Al-Qaida tant à Riyad qu'au Caire, à Ankara ou encore à Casablanca. Les commentaires des savants touchant les attentats comme celui du 11 septembre n'ont pas été diffusés en Europe. C’est pour ce souci de passer le message que le Cheikh M. H. Al-Qahtânî a pris la plume et rédigé un livre traduit en français sous le titre de "Que disent les savants de l’Islam sur le Terrorisme ? ". Il y cite les colloques du Comité des Grands Savants d'Arabie Saoudite, et les condamnations successives des attentats perpétrés par Al-Qaida. Voici plusieurs citations d'éminents savants musulmans :"Les graves événements qui se sont déroulés aux États-Unis et qui ont été la cause de la disparition de milliers de personnes, sont des actions que l'Islam n'approuve en aucun cas, qui ne font aucunement partie et vont même à l'encontre des bases de la législation musulmane.", citation du Chaikh Abdul-'Azîz Âl Chaikh, grand Mufti d'Arabie Saoudite."Ces actes ne doivent pas être mis sur le compte de l'Islam, même si leurs auteurs sont d'origine musulmane et sont nés en pays musulman. En effet, ce sont les propos des savants de l'Islam qu'il nous faut prendre en compte, ainsi que les règles établies par la Loi islamique concernant les crimes d'une gravité prononcée", Cheikh Sâlih Al-Luhaydân, membre éminent du Comité des Grands Savants.
Tant que le terrorisme d’Al-Qaïda  continue, les négociations ne se dérouleront jamais très bien entre Musulmans et les autres.
Il faut donc lutter efficacement contre ces pratiques criminelles. Mais, comment y parvenir ? Pour y parvenir, il est nécessaire de savoir l’origine des fonds destinés aux actes terroristes.

Quelle est l’origine des fonds d’Al-Qaïda ?
Selon le gouvernement afghan, l'argent qui permet à Al-Qaida de mener ses combats, proviendrait en grande partie de riches et pieux donateurs privés vivant dans la Péninsule arabique. Il transiterait par la place financière de Dubaï que les Américains n'ont curieusement jamais soumise à une inspection drastique .C’est ce qui explique l’absence d’attentat islamique dans cette zone où l'alcool coule à flot. Ainsi, certains observateurs s’interrogent en ces termes : « Comment expliquez-vous qu'il n'y ait jamais d'attentats islamistes à Dubaï, terre d'Islam où l'alcool coule à flot ? C'est très simple : certains pays arabes du Golfe ont acheté leur quiétude aux groupes terroristes ! »
« Tous ces crimes et exactions commis par les Américains, représentent une déclaration de guerre franche contre Dieu, son prophète et les musulmans.(...)En conséquence, et en accord avec les commandements d'Allah, nous publions la fatwa suivante à destination de tous les musulmans : "Tuer les Américains et leurs alliés civils et militaires est un devoir individuel pour chaque musulman qui peut le faire partout où il lui est possible de le faire jusqu'à la libération de la mosquée al-Aqsa et de la mosquée Al Haram de leur mainmise ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article