Le Soudan rouvre une ligne de chemin de fer entre Nord et Sud

Publié le par Denis-Zodo

Le Soudan a inauguré jeudi une ligne de chemin de fer qui va relier le nord au sud pour la première fois depuis la guerre civile qui avait coupé en deux le pays.

Selon les autorités, la voie ferrée va constituer un chaînon économique crucial et aura pour conséquence de diminuer le coût de transport de marchandises.

Construite dans les années 1960, la ligne de chemin de fer de 446 km va de nouveau relier la ville de Babanusa, au centre du pays, à Wau town, située dans le Sud.

"Ce sera le lien vital dans la région, la façon la plus économique pour transporter des marchandises, y compris depuis Port-Soudan", a précisé Mohammed Bachir, l'ingénieur responsable du projet.

L'accord de paix de 2005 a mis un terme à la guerre civile au Soudan qui a fait deux millions de morts, principalement dans le sud du pays.

Les relations entre le Nord et le Sud restent tendues. On s'attend à ce que le Sud se sépare du Nord en janvier 2011 lors d'un référendum sur l'indépendance de la région.

Quelques routes existent entre le Nord et le Sud mais elles sont impraticables lors de la saison des pluies, a indiqué Nhial Bol, directeur général des chemins de fer au sein du ministère des Transports du gouvernement semi-autonome du Sud.

La réouverture de la ligne de chemin de fer avait été retardée par des discussions autour du financement du projet, a-t-il ajouté.

La ligne dont le coût s'élève à 46 millions de dollars, a été financée par le Fonds fiduciaire à donateurs multiples (MDTF), dirigé par la Banque mondiale. Le gouvernement soudanais a participé à hauteur de deux tiers, la partie restante a été financée par des donateurs internationaux, a indiqué Bachir.

Des trains de marchandises pourront emprunter la voie ferrée une fois que le système de billetterie sera mis en place, a-t-il précisé.

Source : Reuters

 

Publié dans Economie

Commenter cet article