Le plan de Thomson approuvé par l'ensemble des créanciers

Publié le par Denis-Zodo

Thomson annonce avoir obtenu le feu vert de l'ensemble des comités de créanciers au plan de restructuration de sa dette, qui doit encore être accepté par les actionnaires fin janvier pour pouvoir être mis en œuvre

Le comité des créanciers obligataires a approuvé le plan du groupe à hauteur de 98,8%, a précise Thomson dans un communiqué, au lendemain du feu vert donné par les fournisseurs et les créanciers bancaires.

Les actionnaires du fournisseur d'équipements et de services pour les chaînes de télévision et les studios de cinéma se prononceront en assemblée générale le 27 janvier. Ils devront également approuver à cette occasion l'adoption du nouveau nom de la société, Technicolor, avec effet immédiat.

Si les actionnaires rejettent le plan, Thomson demandera au tribunal de commerce de Nanterre d'imposer un plan de sauvegarde.

Le groupe a annoncé le 30 novembre l'ouverture d'une procédure de sauvegarde afin de conclure la restructuration de sa dette jusqu'en février 2010.

L'action Thomson s'adjuge 3,24% à 1,1150 euro vers 14h55.

RÉDUIRE LA DETTE DE PLUS D'UN MILLIARD

Le plan présenté par Thomson reprend pour l'essentiel les modalités approuvées par une majeure partie des créanciers seniors du groupe le 24 juillet afin de réduire la dette de 45%, soit 1.289 millions d'euros, pour la ramener à 1.550 millions.

Il comprend une augmentation de capital d'environ 348 millions d'euros, qui se traduit par l'émission de 527 millions d'actions nouvelles ordinaires au prix de souscription de 0,66 euro par action.

En plus de l'augmentation de capital, Thomson procédera à deux émissions d'obligations souscrites par les créanciers seniors, l'une d'environ 641 millions d'euros et l'autre d'un montant maximum de 300 millions, chacune avec des intérêts au taux annuel de 10%, atteignant ainsi la réduction de 1.289 millions d'euros de sa dette.

Les obligations de la première émission seront remboursables en décembre 2010 et décembre 2011 en 971 millions d'actions nouvelles ordinaires de Thomson. Celles de la seconde le seront en décembre 2010, notamment par le produit des cessions en cours, dont le fournisseur d'équipements Grass Valley et les régies publicitaires Screenvision et PRN.

Les actionnaires actuels de Thomson pourraient conserver jusqu'à 51% du capital de la société sur une base diluée et au minimum 15%, a également précisé le groupe.

Le plan de restructuration prévoit le maintien d'un niveau de trésorerie de 400 millions d'euros au bilan du groupe ajusté en fonction des variations saisonnières.

La dette financière nette estimée s'établissait à 2.170 millions d'euros au 30 septembre, contre 2.311 millions au 30 juin. La position de trésorerie estimée à la fin du troisième trimestre s'élevait à 551 millions d'euros, comparé à 511 millions d'euros au 30 juin.

Thomson a accusé une chute de 19,4% du chiffre d'affaires de ses activités poursuivies au troisième trimestre à taux de change constants, à 803 millions d'euros, donnant un recul de 15,4% sur le nouveau périmètre du groupe.



Source : Reuters

 

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article