Le père d'Ibrahima avoue le meurtre de la mère

Publié le par Denis-Zodo

 

Le père du bébé de 18 mois, qui a fait l'objet mardi du déclenchement du plan «Alerte Enlèvement», a avoué le meurtre de la mère de l'enfant, dont le corps avait été retrouvé le matin même à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), a annoncé mercredi le procureur de Créteil Jean-Jacques Bosc.»

 

Il a reconnu les faits d'enlèvement et d’homicide). Il est en garde à vue, les auditions sont en cours», a indiqué Jean-Jacques Bosc, ajoutant qu'un juge d'instruction serait saisi vendredi. «L'enfant est en bonne santé», a-t-il précisé. Il sera placé dans un foyer du Val-de-Marne.

L'«Alerte Enlèvement», qui s'est à nouveau révélé efficace, avait été déclenchée mardi, vers 18h30, après l'enlèvement du petit Ibrahima Nacir Doucoure qui avait disparu du domicile familial à Fontenay-sous-Bois, dans la matinée.

Le corps de la mère de l'enfant avait été découvert dans l'appartement par des policiers alertés par des témoins qui croyaient avoir repéré un cambriolage. La jeune femme, âgée de 26 ans, gisait morte, lardée de coups de couteau et baignant dans son sang.

Déjà connu des services de police, le père du bébé, âgé de 28 ans, visé par l'«Alerte Enlèvement» et activement recherché, avait été interpellé vers 23h30 à Châtillon (Hauts-de-Seine) en compagnie d'une autre personne, également placée en garde à vue. Mis en examen pour viols avec réunion, il avait également été condamné pour menaces de mort sur la victime, son ancienne concubine dont il était séparé depuis plusieurs mois.

Source : liberation.fr

Publié dans société

Commenter cet article