La NASA lance un observatoire pour étudier le soleil

Publié le par Denis-Zodo

 

Le satellite "Solar Dynamics Observatory" (SDO) a décollé jeudi de Cap Canaveral, en Floride, au sommet d'une fusée Atlas V, avec pour mission d'étudier le soleil pendant cinq ans, indique l’associeted pres.

Cet observatoire solaire, le plus sophistiqué jamais construit, constitue la première mission de programme "Vivre avec une étoile" de la NASA. Les scientifiques espèrent mieux comprendre l'activité du soleil, qui peut perturber les communications, provoquer des coupures d'électricité, affecter le fonctionnement des satellites et mettre en danger des astronautes en orbite.

Le SDO est conçu pour transmettre des flots d'informations à une orbite terrestre extrêmement élevée. Il devrait renvoyer vers la Terre 150 millions de bits de données chaque seconde durant sa mission. Ce qui en une journée correspond au téléchargement de 500.000 chansons...

Deux paraboles de 18 mètres de diamètre installées au Nouveau-Mexique recueilleront cette avalanche de données. La NASA a mis en place ces antennes radio spécialement pour cette mission.

Le SDO, qui atteint une envergure de six mètres avec ses panneaux solaires et pèse trois tonnes, est doté de télescopes pour examiner la surface et l'atmosphère du soleil. Il mesurera les variations dans la quantité de radiations ultraviolettes émises par l'astre et cartographiera les champs magnétiques solaires.

"Notre soleil affecte de plus en plus nos vies alors que nous dépendons de plus en plus de la technologie", souligne William Dean Pesnell, un scientifique de la NASA. Le SDO pourrait aider à mieux prédire la "météo solaire" et ainsi à minimiser les perturbations liées au soleil, explique-t-il.

La NASA avait renoncé à lancer le satellite mercredi en raison d'un vent violent. Le coût de la mission, qui s'élève à 856 millions de dollars (627 millions d'euros), inclut la fusée Atlas qui a lancé l'observatoire et les deux antennes radio.

 

 

 

 

Publié dans Economie

Commenter cet article