La France réduit sa commande à Novartis de vaccins anti-H1N1

Publié le par Denis-Zodo

La France a annulé près de la moitié de la commande de vaccins contre la grippe A(H1N1) qu'elle avait passée auprès de Novartis, indique le groupe pharmaceutique suisse

Le gouvernement français a annulé la livraison de 7 millions de doses de vaccins sur les 16 millions qu'il avait demandés à Novartis, a déclaré Eric Althoff, porte-parole du laboratoire.

"Nous évaluons les demandes gouvernementales au cas par cas sur la base des accords conclus", a-t-il ajouté.

Paris avait fait savoir lundi qu'il voulait annuler la livraison de 50 millions de doses sur les 94 millions commandés en tout chez Sanofi-Aventis, GlaxoSmithKline, Novartis et Baxter International.

Outre la France, l'Allemagne, l'Espagne et la Suisse ont déjà réduit ou retourné une partie de leurs commandes, voire cherché à les vendre à des pays tiers.

La demande a été plus faible que prévu en Europe en raison du scepticisme de la population sur la nécessité de la vaccination. En outre, une vaccination en un seul temps au lieu de deux est désormais recommandée, ce qui ne demande qu'une dose de vaccin au lieu de deux précédemment.

"Mis à part la France, il n'y a pas eu d'autres annulations. Les Etats-Unis maintiennent leurs commandes et Novartis n'a pas racheté de vaccins auprès des gouvernements", a précisé Eric Althoff.

"Nous enregistrons toujours une forte demande dans le monde, surtout en Amérique latine, en Asie, au Moyen-Orient, dans des pays d'Europe centrale et d'ex-Républiques soviétiques qui n'avaient pas passé commande l'été dernier." Indique l'agence Reuters

Publié dans société

Commenter cet article