L'Etat irakien assistera les victimes de la fusillade Blackwater

Publié le par Denis-Zodo

-L'Etat irakien aidera les victimes de la fusillade meurtrière déclenchée en janvier 2007 à Bagdad par des agents de Blackwater à poursuivre aux Etats-Unis cette société de sécurité.

La semaine dernière, la justice américaine a abandonné les charges retenues contre cinq agents de Blackwater poursuivis pour la mort de 14 civils lors de cette fusillade déclenchée à un rond-point de la capitale irakienne en faisant valoir que les droits constitutionnels des accusés n'avaient pas été respectés.

Le gouvernement irakien a déploré cette décision, qualifiée d'"inacceptable et injuste".

"Nous faciliterons toute démarche judiciaire initiée par des ressortissants irakiens pour poursuivre les gardes de sécurité et leur employeur Blackwater devant les tribunaux", a déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement de Bagdad, Ali al Dabbagh. "Nous demanderons aussi au ministère américain de la Justice de réexaminer l'affaire".

La fusillade, source de tensions entre Bagdad et Washington, s'est produite le 16 septembre 2007 alors que les agents de sécurité escortaient un convoi de diplomates américains dans la capitale.

Les cinq employés de Blackwater avaient été inculpés il y a un an pour 14 homicides involontaires, tentatives d'homicides et infraction à la législation sur les armes.

Blackwater Worldwide, rebaptisée Xe Services en février, avait perdu par la suite le contrat passé avec le département d'Etat pour assurer la sécurité de l'ambassade américaine à Bagdad

 

 

 

Commenter cet article