L'Allemagne approuve le nouveau mécanisme d'intervention UE-FMI

Publié le par Denis-Zodo

Le gouvernement allemand a approuvé mardi la contribution du pays au mécanisme d'intervention UE-FMI de 750 milliards d'euros approuvé lundi matin à Bruxelles par les ministres des Finances de l'Union européenne. Avec ce plan, l'Allemagne promet des garanties pour 123 milliards d'euros sous forme de prêts à des pays de la zone euro en difficultés, selon un responsable gouvernemental. Selon des élus de l'opposition informés par Mme Merkel, cette somme pourrait aller jusqu'à 150 milliards d'euros.
Le projet de loi va maintenant faire l'objet de discussions entre le gouvernement et les partis d'opposition, qui devaient débuter dès mardi. Il sera ensuite transmis au Parlement, où il ne devrait toutefois pas être adopté avant le 4 juin.
La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré lundi que ce plan est "nécessaire et sert à garantir et assurer l'avenir de l'euro". Le chef des Verts, Jürgen Trittin, et celui de La Gauche, Gregor Gysi, deux partis d'opposition, ont critiqué le texte, estimant notamment qu'il n'était pas assez précis sur les conséquences pour les contribuables.
Après une embellie lundi liée à l'annonce de ce plan, les marchés sont repartis à la baisse. Le CAC-40 a perdu 1,1%, le DAX 0,9% et le FTSE 100 1%. L'euro s'échangeait à 1,2670 dollar à la mi-journée, contre 1,2804 lundi soir à New York.
Les ministres des Vingt-sept sont convenus de la mise en place d'une aide financière comportant des prêts directs et des garanties. Un fonds de 60 milliards d'euros va être mis à disposition par la Commission européenne pour prêter de l'argent aux pays en difficulté.
D'autre part, les 16 Etats membres de la zone euro pourront garantir des emprunts contractés par les pays les plus fragiles de la zone, jusqu'à concurrence de 440 milliards d'euros. Le Fonds monétaire international (FMI), a de son côté annoncé une contribution de 250 milliards d'euros. Au total, ce sont 750 milliards d'euros qui sont ainsi mis sur la table.
Source : AP

Publié dans Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article