Israël cherche des moyens de satisfaire Washington

Publié le par Denis-Zodo

Le cabinet restreint israélien s'est réuni vendredi pour étudier des propositions de Washington destinées à relancer un dialogue israélo-palestinien. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu est rentré jeudi soir d'une visite difficile dans la capitale fédérale américaine où il a refusé d'accéder à la demande des Etats-Unis d'un arrêt des constructions juives dans la partie arabe de Jérusalem.

Son porte-parole Nir Hefez a déclaré que les entretiens du Premier ministre avaient permis de définir une liste d'accords avec Washington, mais que des divergences demeuraient sur les conditions d'une reprise des pourparlers avec les Palestiniens.

Dans un communiqué, les services du Premier ministre ont indiqué que Benjamin Netanyahu présenterait aux sept ministres de son cabinet restreint "les progrès obtenus sur une série de questions lors de contacts diplomatiques qu'il a eus aux Etats-Unis dans le but de faire avancer le processus de paix".

On ignore si le cabinet rendra une décision avant la fin de la journée et le début du sabbat, jour de repos pour les Juifs, ou s'il se réunira à nouveau avant la semaine de congés de la Pâque juive, qui débute lundi soir. "Il n'y a aucune date fixée", a déclaré un porte-parole du cabinet à la radio.

Le président Barack Obama a demandé aux Israéliens de présenter des mesures permettant d'établir la confiance avec les Palestiniens afin que ceux-ci acceptent de reprendre des négociations de paix, gelées depuis le lancement de l'offensive israélienne sur la bande de Gaza en décembre 2008.

Ces derniers demandent un arrêt complet des activités de colonisation à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée comme condition préalable à leur retour à la table des négociations.

Les responsables américains ont expliqué avoir fait pression sur Israël pour le contraindre à suspendre tout nouveau projet à Jérusalem-Est et discuter sur les questions essentielles telles que les frontières et le statut de la ville sainte.

Les Palestiniens ont déclaré ne pas avoir de précisions sur un quelconque accord conclu lors des discussions entre Obama et Netanyahu visant à une reprise des négociations.

"Il n'y a absolument rien de nouveau, pour le moment, concernant le processus de paix", a dit Nabil Abou Rdaïnah, conseiller du président palestinien Mahmoud Abbas, jeudi. Abbas informera la Ligue arabe de la situation lors du sommet prévu ce week-end en Libye, a ajouté Rdaïnah

Source : Reuters

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article