Irak: les élections valident le calendrier de retrait, selon le commandant des forces américaines

Publié le par Denis-Zodo

Le général Ray Odierno, commandant des forces américaines en Irak, a estimé lundi que les élections de dimanche légitimaient la décision de Barack Obama de retirer les troupes de combat du pays d'ici au 1er septembre.

Le général Odierno a expliqué à des journalistes à Bagdad que la plupart des 96.000 troupes de combat actuellement en Irak resteraient dans le pays jusqu'au mois de mai, date à laquelle le retrait débutera. L'objectif est de parvenir au 1er septembre à un contingent de 50.000 soldats ne participant pas aux combats, avant le départ du reste des forces de sécurité d'ici la fin de l'année.

"A moins qu'un événement catastrophique se produise, il n'y aura pas de changement", a déclaré le général Odierno. "Nous pensons être sur la bonne voie".

Selon lui, tout prouve aujourd'hui que l'Irak est en mesure de former sans effusion de sang un gouvernement dans les mois à venir.

Dimanche, le dispositif de sécurité renforcé pour les élections a été principalement assuré par les forces de sécurité irakiennes, la présence américaine visible se résumant à quatre hélicoptères qui survolaient le centre de Bagdad.

Source : AP

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

langelotdu16 17/03/2010 13:25


Je pense qu’il est temps pour l’armée américaine de plier bagage après avoir causer plus de destructions dans ce pays que pendant la guerre du golfe.
En ce moment, je lis un livre qui vient de sortir « SADDAM ? Les secrets d’une mise à mort », des propos de l’ancien président irakien livrés à son avocat pendant sa détention. Une autre vision des
faits totalement contraires à ce que nous racontent les médias.