Inondations en Europe centrale: plusieurs milliers de personnes évacuées; cinq morts en Pologne

Publié le par Denis-Zodo

Les inondations qui frappent l'Europe centrale ont fait au moins cinq morts dans le sud de la Pologne, et ont conduit les autorités polonaises à fermer mardi le site du mémorial d'Auschwitz-Birkenau.

Les fortes pluies qui se sont abattues sur l'Europe centrale ces derniers jours provoquent des inondations en Hongrie, en Slovaquie, en République tchèque et en Pologne. Plusieurs milliers de personnes ont été évacuées, et certaines zones se retrouvent privées de courant.

En Pologne, près de 2.000 personnes ont été évacuées de leurs foyers et les inondations ont fait deux nouvelles victimes mardi, qui viennent s'ajouter aux trois morts recensés lundi.

A Auschwitz-Birkenau, l'ancien camp de la mort nazi qui attire un million de visiteurs par an, des documents et objets historiques ont été montés dans les étages supérieurs de bâtiments du site par mesure de précaution, selon le porte-parole Jaroslaw Mensfelt.

Le site du mémorial a également été fermé au public à cause du risque d'inondation, a-t-il précisé. Le niveau élevé de deux cours d'eau situés à proximité, la Vistule et la Sola, suscitait l'inquiétude.

En Hongrie, le Premier ministre Gordon Bajnai, a déclaré l'état d'urgence dans le comté de Borsod-Abauj-Zemplen (nord-est). Quelque 1.500 personnes participaient aux efforts pour lutter contre les crues dans le nord-est du pays, renforçant les digues avec des sacs de sable et s'efforçant de contenir plusieurs rivières débordant de leur lit.

Les inondations et des vents violents ont perturbé le trafic ferroviaire dans une partie de la Hongrie, et plusieurs villes du nord-est étaient inaccessibles. Plus de 1.400 Hongrois ont dû évacuer leur domicile.

La situation était également sérieuse dans le nord-ouest de la République tchèque, où la ville de Troubky, inondée par la rivière Becva, a été partiellement évacuée.

Dans la Slovaquie voisine, le gouvernement a annoncé qu'il déploierait jusqu'à 3.700 soldats pour aider les autorités locales à lutter contre les inondations.

En Serbie, le président Boris Tadic a visité une zone du sud du pays affectée par des inondations ce week-end. Il a promis de reconstruire les digues anti-inondations dans la ville de Tirgoviste, où deux personnes ont péri samedi.

Source : AP

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article