Hong Kong sous le choc après une série d'attaques à l'acide

Publié le par Denis-Zodo

Trente personnes, dont des touristes étrangers, ont été blessées samedi à Hong Kong au cours d'une nouvelle attaque à l'acide, la sixième en un an, a indiqué la radio publique RTHK. Dix-neuf hommes et onze femmes ont été hospitalisés. Parmi eux figurent neuf touristes et un enfant de sept ans. Lire la suite l'article

La police a précisé qu'une bouteille d'un liquide corrosif avait été jetée au beau milieu d'un marché nocturne de Yau Ma Tei, un quartier commerçant animé de la cité, qui compte marchands ambulants, diseurs de bonne aventure et discothèques. Un suspect a été interpellé dimanche et placé en détention. L'homme, un Chinois d'une trentaine d'années, a été arrêté après avoir été repéré sur le toit d'un immeuble proche du lieu où s'est produit le méfait.

Depuis fin 2008, la plupart de ces attaques ont été commises dans des quartiers commerçants. Le dernière en date remontait jusqu'ici au 12 décembre : de l'acide avait été lancé depuis un toit d'immeuble à Causeway Bay, faisant six blessés, dont deux graves.

100 personnes blessées au total,rapporté par le figaro.

Le premier incident remonte quant à lui à décembre 2008. 46 personnes avaient été blessées par un jet d'acide à Mongkok, l'un des quartiers du territoire à la plus forte densité de population. A chaque fois, le produit utilisé est un acide utilisé comme désherbant ou nettoyant, facilement disponible en magasin.

Au total, ces six attaques ont fait une centaine de blessés. Pour l'éditorialiste du quotidien hongkongais de langue anglaise South China Morning Post , «la réputation de Hong Kong de ville sûre est menacée et plus cette image se dégrade, plus les conséquences sur les gens et pour l'économie seront grandes».

En dépit d'appels à témoins lancés par la police et de la promesse d'une récompense de 200.000 dollars, l'enquête n'avait conduit, jusqu'ici, à aucune Source : le figaro

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article