- Haïti : Le PAM remercie le monde

Publié le par Denis-Zodo

3 février 2010 – La Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Josette Sheeran, a remercié mercredi le monde pour sa générosité et sa compassion à l'égard du peuple haïtien après le séisme dévastateur du 12 janvier qui a tué 200.000 personnes, blessé des dizaines de milliers d'autres et déplacé plus d'un million de gens.

« Le monde a sauvé de nombreuses vies en Haïti grâce à la réponse généreuse et rapide à l'appel du PAM », a dit Mme Sheeran. Les donateurs, qu'il s'agisse de gouvernements, de compagnies ou de joueurs en ligne, ont octroyé près de 230 millions de dollars ainsi que des biens et des services.

L'opération du PAM, qui fournit de l'aide alimentaire, a été prolongée jusqu'à la fin 2010 et devrait coûter plus de 800 millions de dollars, soit le double du budget initial.

Mardi, l'agence des Nations Unies a indiqué qu'elle avait désormais atteint 850.000 personnes depuis que le séisme a frappé, avec des rations alimentaires pouvant durer jusqu'à deux semaines. Elle espère fournir du riz à 2 millions de personnes au cours de deux prochaines semaines.

De son côté, la Directrice exécutive du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Ann M. Veneman, doit se rendre en Haïti jeudi 4 février alors que le Fonds et ses partenaires lancent une vaste campagne de vaccination contre la rougeole, la diphtérie et le tétanos visant 500.000 enfants âgés de moins de 7 ans.

Mme Veneman se rendra dans un centre accueillant des enfants non accompagnés, dans un site de vaccination et dans un des nombreux camps de fortune à Port-au-Prince. Elle rencontrera également le Président d'Haïti, de hauts responsables de l'ONU et l'ambassadeur américain en Haïti, a précisé l'UNICEF dans un communiqué.

La Directrice de l'UNICEF se rendra aussi en République dominicaine où elle visitera un hôpital soignant des enfants haïtiens grièvement blessés.

Pour sa part, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a indiqué mercredi que la situation restait calme dans le pays, malgré des incidents isolés au cours des derniers jours.

Un convoi de nourriture a été attaqué par des hommes armés dans la ville de Jérémie le 30 janvier. Des policiers de l'ONU et des policiers haïtiens escortant le convoi ont procédé à des tirs de sommation, ce qui a fait fuir les attaquants. Le 1er février, 14 suspects ont été arrêtés par la police haïtienne en lien avec cet incident.

Par ailleurs, selon l'Organisation internationale des migrations (OIM), la fourniture de matériaux pour construire des abris temporaires doit devenir une priorité. « Il faut fournir rapidement des abris, en quantité suffisante et de bonne qualité, pour tenir pendant la saison des pluies. Les premières pluies pourraient commencer à la fin février et la saison des ouragans commence en juin », a rappelé l'OIM, qui s'occupe de coordonner la fourniture d'abris temporaires en Haïti.

Selon cette organisation, la fourniture de tentes n'est qu'une solution intermédiaire. Il faut aussi fournir des matériaux de construction, dont des bâches plastiques, et former les Haïtiens pour qu'ils puissent construire des logements temporaires.

D'après la Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies en Haïti, Kim Bolduc, 200.000 tentes seraient nécessaires pour la saison des pluies.

Centre d’actualité de l’onu

 

Commenter cet article