Fusillade à Rio: décès d'au moins sept trafiquants de drogue présumés et d'un policier

Publié le par Denis-Zodo

10  Au moins sept trafiquants de drogue présumés et un policier sont morts jeudi, de source policière, lors d'une fusillade qui a éclaté dans un bidonville de Rio de Janeiro, alors que le carnaval commence vendredi.

Les tirs ont commencé jeudi après-midi, au passage d'une patrouille de police dans le quartier de Jacarezinho, dans le nord de Rio, loin des zones touristiques et des emplacements où se déroulera le carnaval.

A un autre endroit, la police a retrouvé le corps du cofondateur d'une organisation non gouvernementale qui essayait de venir en aide aux habitants des quartiers extrêmement pauvres, la gorge tranchée.

La violence est endémique au Brésil, ce qui en fait la priorité des autorités brésiliennes, en particulier lors du carnaval et à l'approche des Jeux olympiques qui doivent s'y dérouler en 2016.

 

Publié dans sport

Commenter cet article

chavdar 30/11/2010 10:30


Une video pour les affrontements dans les rues - http://mayomo.com/93351


Denis-Zodo 14/01/2016 18:07

je vais faire un tour pour visionner cette vidéo.

sonja 16/02/2010 07:03


Bonjour
Le carnaval et les touristes sont toujours plus importants que la racine du mal dans ce pays. On réagit à l'urgence et on cache le mal. Ce mal qui fait parti du quotidien d'enfants, femmes et
hommes qui vivent dans la pauvreté extrême. Et on ne veut pas que la violence se développe dans de telles conditions ? Quel espoir pour tous ces affamés de tout ?
C'est bien joli le carnaval et les touristes sont heureux d'y participer... mais ont-ils conscience du prix à payer ? Savent-ils même que dans les favelas ont meurt chaque jour de malnutrition, à
cause de la drogue ou de mort violente ?
C'est à la racine du mal qu'il faut s'attaquer au lieu de laisser tout un peuple dans le dépouillement le plus total !
La misère ne se comprend pas lorsqu'on se trouve de l'autre côté de la barrière. Et nous, est-ce que nous la comprenons en cautionnant le clinquant que nous offre le carnaval, dès lors qu'on fait
des milliers de kilomètres et de dépenses pour le voir défiler ? Là oui, la protection policière est démesurée... C'est chouette le tourisme, mais pas quand on oublie les habitants du pays où l'on
séjourne.
Bonne journée
Sonia


Denis-Zodo 16/02/2010 19:42



il y a plus d'hommes qui meurent de faim.Des choses unitiles dans notre univers. Je partage ton point de vue.

bonne soirée   

Denis