Deux jeunes Françaises graciées en République dominicaine

Publié le par Denis-Zodo

Deux jeunes Françaises incarcérées en République dominicaine depuis 2008 ont été graciées, annonce jeudi la présidence dominicaine sur son site internet.

Toutes deux originaires de Besançon (Doubs), Sarah Zaknoun, 19 ans, et Céline Faye, 20 ans, avaient été condamnées en 2008 à huit ans de prison après la découverte de six kilos de cocaïne dans leurs bagages.

"Le président Leonel Fernandez a accordé ce jeudi la grâce à cinq prisonniers incarcérés dans divers endroits du pays (...) en raison des fêtes de Noël" peut-on lire sur le site internet de la présidence, qui mentionne les deux Françaises, deux Dominicaines et une citoyenne américaine.

Selon l’Agence Reuters, les deux jeunes filles, qui clament leur innocence, devraient rentrer en France la semaine prochaine, a dit la mère de Céline Faye sur RTL.

"Elles sont carrément graciées. On ne pouvait même pas l'imaginer, c'est inespéré", a dit Pascale Jackson.

Le secrétaire d'Etat à la Coopération a affirmé sur RTL qu'il s'agissait de "l'aboutissement d'un long travail diplomatique depuis une petite semaine".

Alain Joyandet, avait annoncé début décembre que les deux jeunes filles pourraient revenir en France avant Noël pour purger le reste de leur peine mais il n'avait pas dit espérer une grâce.

Une convention de transfèrement avait été signée en novembre et le président dominicain s'est rendu en France le 2 décembre.

Dix-sept autres ressortissants français sont détenus en République dominicaine et sont également concernés par la convention de transfèrement.

 

Publié dans société

Commenter cet article