Barack Obama prépare une réforme de l'enseignement

Publié le par Denis-Zodo

iBarack Obama, qui peine à faire avancer son projet de réforme du système de santé, à combattre le chômage et à réguler les activités financières, a déclaré samedi qu'il s'apprêtait aussi à proposer un remaniement du système éducatif américain.

Le président des Etats-Unis a annoncé qu'il enverrait lundi au Congrès un projet de modernisation des centres d'enseignement primaire et secondaire afin d'en relever le niveau et de réviser la loi "No Child Left Behind" (Aucun enfant laissé pour compte) de son prédécesseur George Bush, actuellement suspendue.

Obama a différé une tournée en Asie pour tenter de rallier des soutiens à sa réforme de la santé. Il incite également les élus démocrates à faire progresser un projet de transformation radicale du système de régulation financière en vue de renforcer la sécurité dans ce domaine.

Dans son allocution hebdomadaire à la radio, il a reconnu avoir de nombreux défis à relever mais a jugé vital d'améliorer le niveau de l'enseignement pour favoriser des succès plus larges sur le plan national.

"En tant que nation, nous sommes engagés dans un grand nombre d'efforts importants: redresser l'économie, réformer le système de santé, encourager l'innovation dans le domaine énergétique et d'autres secteurs de croissance du XXIe siècle", a dit Obama.

"Mais notre succès dans ces entreprises - et notre succès futur en tant que peuple - dépendra en dernier ressort de ce qui se passe très loin en amont", a-t-il poursuivi.

Le niveau des élèves américains a baissé, si l'on en croit les classements internationaux, en particulier en mathématiques et dans les matières scientifiques. Parlementaires et politiques craignent que cela n'entame la compétitivité future des entreprises américaines et ne porte préjudice à l'emploi.

"Non seulement cela met en péril notre leadership en tant que nation, mais cela condamne des millions d'Américains à un avenir moins prometteur", a souligné Obama.

Dans son budget 2010, un supplément de trois milliards de dollars est prévu pour les aides fédérales à l'éducation et un milliard de dollars supplémentaires seront de nouveau débloqués une fois la loi "No Children Left Behind" remise en vigueur.

Les nouvelles directives prévoient de récompenser les meilleurs établissements scolaires, d'encourager les moins performants à mieux faire et de fournir un soutien accru aux enseignants.

"Avec ce projet, nous nous fixons un objectif ambitieux: tous les élèves devraient achever le cycle secondaire en étant préparés pour l'enseignement supérieur et une carrière - qui que vous soyez et d'où que vous veniez", a dit Obama. "Cet effort est essentiel pour nos enfants et pour notre pays."

Source : Reuters

Publié dans Economie

Commenter cet article