Agression du pape : elle ne voulait pas lui faire de mal

Publié le par Denis-Zodo

"Je ne voulais pas lui faire du mal". Ce sont les seuls mots prononcés par Susanna Maiolo, la jeune femme qui a agressée le pape, jeudi soir, peu avant la messe de minuit. Jugée "déséquilibrée", l'Italienne a expliqué, selon la revue française « Elle », qu'elle voulait juste "saluer le Saint Père". Arrêtée par la sécurité du Vatican, tout de suite après l'incident, elle a été transférée dans une unité de soins spécialisés, confirme le quotidien "La Repubblica".Susanna Maiolo avait choqué, jeudi soir, lorsqu'elle avait brutalement franchi les barrières de sécurité pour se jeter sur le pape de 82 ans. Il était tombé à terre mais n'a pas été blessé.

Drôle de salutations. Mais il semble également qu’elle avait tenté la même chose l’année dernière, sans y parvenir.

Publié dans société

Commenter cet article